<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d17013779\x26blogName\x3dRa%C3%B4ul+Duguay,+le+peintre\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_HOSTED\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://peintre.raoulduguay.net/search\x26blogLocale\x3dfr_CA\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://peintre.raoulduguay.net/\x26vt\x3d2936506010711883596', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
  • ARTS VISUELS
  • ÉCRITURE
  • MUSIQUE
  • Profils
  • Souvenirs...
  • Actualités...

 

raoulduguay.net est le site officiel de Raôul Duguay, poète, chanteur, philosophe, peintre... bref, omnicréateur québécois.

Le contenu du site évoluera progressivement au rythme de l'inspiration et des événements.

Pour tout commentaire concernant le contenu, veuillez utiliser la fonction 'commentaire(s)' à la fin de chaque billet.

Pour faire des suggestions concernant le site Web lui-même, veuillez communiquer par courriel avec le webmestre :
  webmestre@esm.qc.ca

Conception :
  Raôul Duguay et Jean Trudeau

Collaboration et photo d'en-tête :
  Annie Reynaud

Révision des textes :
  Monique Thouin

Réalisation :
  ÉditiQue SM


Tous droits réservés.

Toute citation doit faire mention de l'auteur et de l'adresse url du site : raoulduguay.net.

Les documents pdf et mp3 peuvent être téléchargés à des fins d'utilisation personnelle seulement. Leur utilisation commerciale est soumise à la Loi sur le droit d'auteur.

Jérôme Paradis

Il n'y a pas de paradoxe entre le Frère Jérôme, pédagogue en arts plastiques et Jérôme Paradis, l'artiste peintre. Il s'agit plutôt d'une complémentarité. Autant le monde clérical avait pu bâillonner la créativité dans les années 60, autant le Frère Jérôme aura accéléré la libération de tous les statu quo esthétiques.

Pour le Frère Jérôme « L'art est avant tout l'expression spontanée de l'âme humaine avant d'être la réalisation d'une conception. » Le pédagogue enseignait ce que l'artiste peintre pratiquait : le contact intime avec l'instinct, avec l'intuition avec l'émotion vécus au moment où l'on peignait et le saut dans l'inconnu, l'acceptation du risque, l'accueil d'une liberté inconditionnelle.

Ce saint homme, secret, discret, parfois un peu marabout et parfois explosif, fut l'un des premiers Québécois à faire éclater les formes, à jeter un pont entre les rives du réel et de l'imaginaire, entre la figuration exacte et l'abstraction absolue.

Le pédagogue était branché sur la réalité socioculturelle et politique. L'artiste traduisait l'esprit des temps dans la tache et le mouvement. Dans son oeuvre non seulement se reflète le visage d'une société en quête d'identité, mais également et surtout, son oeuvre était déjà une préfiguration, une vision de l'avenir de la peinture au Québec.

Borduas lui-même considérait l'oeuvre de Jérôme Paradis comme une source vive et l'on sait que les deux s'inspiraient l'un de l'autre. Le temps est venu de rendre hommage à l'artiste peintre Jérôme Paradis dont l'influence, sur le plan formel comme sur le plan des idées, aura marqué 3 générations.

Pour ma part, sans sa confiance, sans son encouragement, je n'aurais jamais osé faire l'un des premiers happenings de l'époque en ces lieux mêmes en 1965. J'y récitais, chantais et hurlais mes premiers poèmes, jouais de la trompette et du piano, garrochais de la peinture phosphorescente sur des tôles galvanisées, distribuais des tuyaux d'orgue en plomb et en bois aux spectateurs. C'était la première fois que je faisais participer le public. Je n'ai jamais cessé depuis. Je me rends compte aujourd'hui combien l'engagement et le rayonnement dynamique du Frère Jérôme Paradis fut la piste d'envol de toute ma carrière d'artiste.

Raôul Duguay
17 septembre 2000

(Partie du discours prononcé au Collège Notre-Dame où Raôul Duguay était porte-parole de l'exposition du Frère Jérôme)

@   |   #  |  haut  | @  >>